Alors que nous nous retrouvons toutes et tous confinés à la maison, je faisais la promo hier de quelques jeux de rôle solo quand on m’a demandé : oui mais en fait, c’est quoi le principe ? Excellente question à laquelle je m’empresse d’apporter quelques réponses. En comptant sur vous dans les commentaires pour apporter des exemples supplémentaires et vos propres retours d’expérience.


10
Mar 2020

Pour l'Oeil ! Espoir de...

Posté sur itch.io

Jouez dans un monde-miroir du Seigneur des Anneaux, où l’histoire des Terres du Milieu est racontée du point de vue des orokuens, les perdants de la guerre. Pour l’¼il ! Espoir de l’Humanité est un jeu de rôle propulsé par l’apocalypse pour 3 à 5 joueurs, normalement conçu pour être joué en une seule partie, chaque script de mission étant indépendant. Il est presque indispensable que le joueur qui endosse le rôle du Maître de Cérémonie connaisse Le Dernier Anneau de Kirill Eskov pour bien saisir le propos du Jeu.



Comme nous l’avons vu dans un article précédent, la base d’une mécanique incitative se conçoit comme : “faire A → recevoir récompense B”. Ou “pour recevoir récompense B → il faut faire A”. L’incitation peut parfois sembler forcée, directive, trop évidente, artificielle, trop externe aux intérêts du personnage, alors que par définition, une incitation est toujours censée laisser le choix au joueur de la suivre ou de ne pas la suivre.



The thrill of victory. The agony of defeat. The teenage angst because Starsong pulled away when you tried to kiss her, your self-image is battered by negative press coverage, and those grown-up superheroes just don’t understand. It’s Masks: A New Generation, a Powered by the Apocalypse (PbtA) tabletop roleplaying game focused on the lives of a teen superhero team. And it’s great.


27
Fév 2020

Sword Without Master

Posté sur ExoGlyphes

Sword Without Master (SWM) est un jeu de rôle au fonctionnement particulier, conçu pour émuler en détail le genre du "Sword & Sorcery", et qui fait une place particulière au ton de la narrations des joueurs et du chroniqueur.



Dans un climat politique marqué par la montée du fascisme, les néo-nazis, les violences de la police des frontières envers les clandestins, la dégradation du système de santé, le capitalisme, le racisme, le sexisme, l’homophobie, le capacitisme [discrimination envers les handicapés (NdT)], le réchauffement climatique… est-ce que les jeux de rôle ont la moindre importance ? Ne devrions-nous pas consacrer chaque instant de notre vie à tenter d’améliorer ce qui ne va pas aux États-Unis en ce moment ?



Reprenons là où nous avions commencé : soudain, MJ vous demande un test de compétence, vous échouez, votre personnage tombe du toit mouillé et meurt. C’est nul ; ce jeu est nul ! C’est ridicule ! J’avais évoqué dans le billet précédent la gêne qui préexistait en vérité à ce sentiment, et avais proposé de reprendre la main sur le jet de dés. Mais que faire si, malgré tous nos efforts, MJ vous a quand même demandé le jet fatidique et a ainsi précipité votre personnage dans le gouffre.



Oui, je parle du cul. Alors pour faire des blagues qui ont la délicatesse d’un mec à l’haleine parfumée à la Heineken -notez cette allitération, s’il vous plaît, y’a du monde mais pour raconter un peu ce qui se passe au pieu -ou ailleurs, là, y’a plus personne, bizarrement. Notez que je ne jette la pierre à personne en ce qui concerne ces blagues, je suis toujours de la partie quand il s’agit de faire des vannes plus que douteuses.



Il y a quelques semaines est sorti un article sur les critiques de jeux. Grosso modo l'auteur expliquait que les critiques de jeux n'existaient pas car elles se trouvaient n'être que des avis plus ou moins éclairés sans vraies connaissances suffisantes des personnes pour évaluer correctement le jeu. Je suis plutôt d'accord sur le fond même si l'approche jusque-boutiste me parait irréaliste. Oui des bonnes critiques de jeux existent, non on n'est pas obligé d'avoir des professionnels comme dans le cinéma qui connaissent tout le gotha, le profil de l'auteur et qui a tout testé 15 fois.



Ce qui suit est un recueil d'Intrigues de Scénarios de Jeu de Rôle, sous forme abstraite. Je l'ai construite en analysant des centaines de scénarios publiés pour tout type de système de jeu (y-compris des systèmes depuis longtemps oubliés), essayant de les réduire à leurs dénominateurs communs. Le résultat est présenté ici: arbitraire, parfois redondant. J'utilise néanmoins cette liste à chaque fois qu'il me manque une idée novatrice pour la session suivante de ma campagne. Elle me permet de varier grandement mes scénarios. Elle devrait pouvoir vous servir de la même manière.



Vos joueurs sont arrivés, se sont installés, et vous vous apprêtez avec un peu d’appréhension à lancer votre partie de JdR. En tant que Meujeu, toute la charge de la partie va reposer sur vos épaules. Mais attention ; foirer sa partie n’est pas forcément à la portée de tout le monde. Voici donc un petit florilège de conseils personnels pour vous aider à ne pas vous rater.



Ayant souvent eu l'air d'un pitoyable abruti, tout au long de ma vie, je pense pouvoir aujourd'hui transmettre à d'autres professionnels du milieu du jeu de rôle un peu de ce que j'ai appris ces 14 dernières années (et je ne doute pas d'en avoir encore à apprendre). Nombre de ces conseils traitent de l'interaction avec le public. D'autres ont pour sujet les échanges avec les autres professionnels. Toutefois, comme la frontière entre fans et professionnels est très fine dans le milieu du jeu de rôle, ces conseils s'appliquent à tout le monde. Prenez-les pour ce qu’ils valent.



Radio silence while I figure out a number of side-projects. However, in the meantime I’ve been working on some optional rules/moves for Dungeon World. Our last Dungeon World game took place in a pretty urban environment1, and one thing I found was that the regular moves don’t really account for the city as environment, setting, or community.



Derrière l’acronyme barbare PbtA (Powered by the Apocalypse, ou motorisé par le système Apocalypse) se cachent un grand nombre de jeux qui partagent les concepts et la mécanique du jeu Apocalypse World sorti en 2010 de l’imagination de Vincent D. Baker, l’un des membres influants du forum The Forge. Nourri aux concepts forgiens, ce jeu a donné naissance à toute une série de jeux aux thèmes et styles différents mais qui partagent un concept fort : quel que soit le résultat des dés, il se passera toujours quelque chose.


04
Fév 2020

Principia Apocrypha

Posté sur itch.io

Principia Apocrypha est une sorte de « guide » qui capture l’essence du JDR « old school » (vous savez, celui, archétypal, des premières versions de Donjon et Dragons, aujourd’hui partie intégrante de la culture geek). Ou si vous préférez, ce qu’une constitution est à un régime politique: le concentré de principes indispensables qui permet ensuite de développer tout le reste.


Pages de résultat : 1 2 3