CREPUSCULE





EN QUELQUES MOTS


Une campagne en cours, s'étirant sur un nombre de sessions encore inconnu (pour l'instant, nous en sommes à 4, dont une session 0 destinnée à la créations du monde et des persos).

Le casting est composé d'une Battle Babe (Violette), d'un Céphale (Pitié) et d'un Machiniste (Galak).

L'action se situe dans un camp renforcé assez conséquent nommé Crépuscule. Une sorte de village fortifié construit sur les ruines d'une ville du temps jadis. Autour, la forêt. Mais pas n'importe laquelle. Le monde a en effet connu il y a une centaine d'année une apocalypse écologique: montée des océans, une végétation qui prend sa revanche et qui a pris le dessus sur tout ce que l'homme avait construit, des animaux sauvages particulièrement violents s'attaquant à tout ce qui se veut humain... Ajoutons à cela le MAelstrom, un truc assez bizzare qui s'agite quelque part... Bref, un monde où il ne fait plus trés bon vivre.

Aprés Noblesse Oblige, Monster of the Week et The Sprawl, je me suis donc attaqué au graal... le jeu à l'origine de tous les PbtA... C'était pour moi un challenge, d'autant qu'il s'agissait de faire jouer trois vieux briscards du JdR, dont deux n'avaient jamais joué aux PbtA. J'ai eu un peu de mal au début, parce que je n'arrivais pas à me faire une idée de l'environnement quotidien des joueurs et surtout parce que je suis carrément passé à côté d'un truc fondammental en ce qui concerne la conception des fronts, à savoir les horloges. De fait, les deux premières sessions furent un peu complquées à mener. Puis il y a eu la vidéo de Ziterman concernant les comptes à rebours, et là, ce fut l'illumination. Depuis, j'ai mes horloges, et si je ne sais jamais ce qu'il va se passer, j'ai au moins quelques trucs en reserve à envoyer dans la tronche des personnages au besoin. Bref, je serai enclin à dire que jusque là, tout va bien...


MENACES


Session 03
 

MATOS

 

LIENS